Invasion de blattes : pourquoi réagir au plus vite ?

Rédigé par Jose Daphinel - - Aucun commentaire

Blatte, cafard, cancrelat… ces mots suffisent à susciter le dégout chez beaucoup de personnes. Ayant été sur terre bien avant l’Homme, cet insecte s’est bien adapté à sa présence pour en devenir un fidèle colocataire depuis sa sédentarisation, bien qu’indésirable. Voir une blatte dans la maison est mauvais signe, car cela peut rapidement devenir une invasion.

Des intrus dans la maison

Actif la nuit, le cafard est un animal qui passe le plus clair de son temps à l’abri des regards de l’homme. Généralement, c’est lorsque toutes les lumières sont éteintes qu’il sort pour chercher de la nourriture. Ainsi, on en rencontre rarement dans la journée, par contre on peut l’entendre bouger dans l’obscurité et le bruit peut être répugnant lorsqu’ils sont nombreux.

En effet, bien qu’ils soient autonomes, ces nuisibles sont des insectes grégaires. C’est la raison pour laquelle la vue d’un individu n’est jamais une bonne nouvelle, car il peut en cacher des centaines, voire des milliers d’autres. Non seulement les battes vivent en groupe, mais elles reproduisent rapidement.

Elles ont aussi une autre particularité : elles sont omnivores par excellence. Elles mangent pratiquement tout ce qui se trouve à la portée de leurs mandibules, de la viande aux légumes en passant par le tissu, le papier les excréments et même les cadavres de leurs congénères. Cela explique en grande partie leur formidable capacité d’adaptation sans parler de leur impressionnante résistance.

Généralement, les blattes passent de maison en maison par les équipements d’occasion comme les meubles ou les appareils électroménagers. Dans les appartements, elles empreintes le passage des canalisations et du réseau électrique. Pour proliférer, elles ont besoin d’une présence continue d’eau. Elles préfèrent ainsi les endroits chauds, humides et sombres. 

Comment venir à bout des blattes ?

Avant de parler de lutte contre une invasion, il est judicieux de commencer par la prévention. Le premier réflexe est de garder son logement propre. Pour cela, il faut penser à nettoyer tous les résidus alimentaires chaque soir avant de se coucher.

Il faut également mettre hors de portée des insectes les aliments en les plaçant dans des boites hermétiques ou dans le réfrigérateur. Il est important de ne pas laisser la vaisselle sale dans l’évier même dans l’eau stagnante, il faut prendre le temps de nettoyer tous les plans de la cuisine avec une éponge imprégnée de javel.

Enfin, pour empêcher que les cafards n’entrent dans la maison, il faut penser à boucher tous les orifices, notamment ceux qui se trouvent autour des canalisations, et traiter les zones humides.

Concernant la lutte proprement dite, il faut garder en tête que l’adversaire est coriace. Faire appel à une entreprise spécialisée en désinsectisation est le plus souvent nécessaire. Il n’est pas rare en effet que les blattes résistent à certains insecticides. C’est la raison pour laquelle le traitement d’une invasion de blattes nécessite un suivi, car d’autres applications peuvent être nécessaires suivant l’évolution de la situation.

Habituellement, les spécialistes ont recours à la fumigation, au gel appât et à la vaporisation. Le gel appât est particulièrement efficace, car elle agit par transfert horizontal, les blattes mangent le cadavre de leurs congénères.

 

Classé dans : Animaux - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot hqfjth ? :

Vente de noms de domaines sites web complets