Comment pratiquer l’escalade de bloc ?

Avez-vous hâte de grimper ? Avez-vous envie de dégourdir vos jambes pendant ces vacances d’été ? Le mauvais temps vous empêche de monter en montagne à Fontainebleau ? Nombreuses sont les personnes en quête d’un entraînement complet et sans tracas pour construire un corps de rêve. Elles recherchent un lieu convivial pour se dépenser, boire un verre et rencontrer des gens sympas avec le même esprit grimpeur. 

En bref, l’escalade de bloc est une activité physique intéressante, sympa, qui fait du bien et qui fait progresser sans trop forcer. Ce guide présente quelques informations sur la pratique de ce sport.

Escalade de bloc : en quoi consiste réellement la pratique de ce sport ?

Un bloc est un ensemble de points d’arrêt de couleur identique sur un mur d’escalade qui composent le parcours à emprunter. Escalader des obstacles signifie effectuer de courtes séquences de mouvements qui requièrent de la force, de la puissance et de l’élan. 

Il est donc important de placer d’abord vos pieds et vos mains sur les poignées (2 poignées de pied et 2 poignées de main) indiquées par les scotchs de la couleur du dispositif. Cependant, l’absence de ruban adhésif indique que l’un de vos pieds ou de vos mains peut ou non être appuyé contre le mur. La bande à mi-chemin indique « la zone », signifiant la difficulté à mi-chemin du dispositif. Pendant le jeu, « atteindre cette zone » vous rapportera partiellement des points. Les 2 derniers scotchs vous disent « top » que vous avez réussi le parcours.

Un bloc ne peut être grimpé que sur une seule couleur. Au fur et à mesure de votre progression, vous pourrez utiliser toutes les poignées de la même couleur que votre bloc. Vous pouvez également vous servir des poignées des murs, et de tous les volumes en bois ou gris attachés au dispositif. Les zones qui ne peuvent pas être touchées sont marquées avec du ruban adhésif noir.

Grimper sur Paris, le plus convenable serait de le tester dans l’une des salles de bloc à Paris.

Escalade de bloc : quels sont les degrés de difficulté lors de la pratique ?

En extérieur ou en intérieur, ces blocs (comme les voies) ont une cote indiquant leur niveau de difficulté, représenté par une couleur.

Les niveaux se situent habituellement entre 4a et 8a+. Cependant, il est difficile, voire complexe, d’observer rigoureusement les notations extérieures dans les pièces intérieures. Aussi, chaque pièce a une déclinaison/variante qui lui est propre. Ainsi, généralement :

  • La couleur blanche est conforme aux babys et juniors ;
  • La couleur jaune est indiquée aux débutants, niveau simple, stade d’échauffement ;
  • La couleur orange correspond au niveau moyen ;
  • La couleur verte correspond au niveau moyen + ;
  • La couleur bleue représente le niveau fort ;
  • La couleur rouge matérialise un niveau très fort ;
  • La couleur noire représente le niveau difficile ;
  • La couleur violette matérialise un niveau extrêmement compliqué.

Les ouvertures (l’aménagement des voies d’escalade), la mise en place des itinéraires sont fréquemment modifiées par des poseurs professionnels. Cela permet de proposer des parcours diversifiés et conformes au niveau de chaque profil de grimpeur. Ainsi, du débutant à l’expert en passant par le sportif de haut niveau, tous les niveaux sont aménagés.

Selon les pièces d’escalade, des pans de murs changent à différents étages chaque semaine. Au cours d’un mois, la pièce peut être entièrement rénovée. Un bloc a une durée de vie moyenne de 2 à 3 semaines, selon la fréquentation.

Escalade de bloc : que dire sur la pratique de ce sport en France ?

Pour la pratique de l’escalade de bloc en France, il faut compter sur :

  • 3 000 emplacements de falaises sur des sites extérieures ;
  • 1000 clubs (salles communicantes, accès sur autorisation, mais peu de structures artificielles d’escalade) ;
  • 150 salles privées dont 80 seulement sont destinées à l’escalade de bloc et une vingtaine de pièces érigées en Île-de-France. Il y a environ 15 salles à Paris intra muros et sa proche banlieue.

L’accès aux salles d’escalade privées peut être effectué à travers l’achat de son entrée, via carte magnétique ou via un abonnement. Les droits d’entrée valables pour toute la journée sont de l’ordre de 8 à 15 euros (tarifs conseillés pour les enfants, les étudiants, l’happy hour, etc., voir tarifs de chaque pièce d’escalade).

Vous pourrez louer des chaussons sur place et prendre un verre ou une collation sur place. Certaines salles d’escalade offrent un coworking gratuit. Les vestiaires et les salles de douche sont aussi disponibles. La plage horaire est assez variée : de 6 h ou 7 h dans la matinée à 23 h ou minuit dans la soirée.

L’escalade de bloc est une discipline assez pratiquée par bon nombre de personnes. Toutefois, il est important de maîtriser les règles de pratique avant de s’y adonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.