Une fuite d’eau au plafond, au sol et au mur

L’égouttement des plafonds ou des murs peut être le premier signe d’une fuite d’eau. Les propriétaires devraient déterminer et corriger la cause de la fuite dès que possible. Les spécialistes de la restauration des dommages causés par l’eau pour les murs et les plafonds peuvent ensuite suivre une stratégie de séchage ou de démolition et de remplacement des matériaux de construction en ruine.

Les facteurs les plus importants sont la composition et l’état des plafonds et des murs, le niveau de contamination et la durée des dommages. Renseignez-vous sur certains des effets que les dommages causés par l’eau peuvent avoir sur les matériaux de construction poreux comme les cloisons sèches, le plâtre et la maçonnerie.

Les fuites d’eau introduisent de l’humidité

Une fuite de plomberie ou de toiture est la cause la plus fréquente de dommages causés par l’eau qui touchent les plafonds et les murs d’une structure. Une fuite de toit peut faire couler, couler et s’accumuler au-dessus des plafonds ou derrière les murs. Les tuyaux qui fuient peuvent maintenir des niveaux élevés d’humidité à l’un ou l’autre de ces endroits, selon l’emplacement des conduites d’alimentation. En général, un tuyau ou un toit qui fuit peut causer une fuite lente qui fait que les plafonds et les murs restent humides pendant une période prolongée. Une conduite d’alimentation brisée peut inonder une structure en quelques minutes.

Toute source d’eau peut endommager les matériaux de construction et augmenter le risque de moisissure. La quantité d’eau en cause est un facteur important, tout comme le niveau initial de contamination de l’eau. L’eau provenant d’une canalisation d’alimentation en cas d’éclatement ou de fuite est traitée, tandis que l’eau provenant d’une fuite de toit peut être contaminée lorsqu’elle traverse des matériaux de construction qui peuvent aggraver les dommages ou accélérer la croissance des moisissures.

Contactez urgence plombier Paris pour vos problèmes de fuite. 

Les cloisons sèches ou le plâtre deviennent saturés

 

Une fuite lente d’eau dans le toit ou la plomberie peut se poursuivre pendant un certain temps avant que les signes de dommages causés par l’eau ne deviennent évidents du côté intérieur d’un mur ou d’une partie visible d’un plafond sous forme d’humidité, de gouttes, de taches ou de matériaux dégradants. Le degré de dommage peut être plus ou moins grave selon la quantité d’eau. Cela dépend également de la durée d’une fuite et du niveau de contamination de l’eau.

 

La plupart des propriétaires ne sont pas en mesure d’évaluer avec précision le degré de dommages que les matériaux de construction ont subi. Il peut être difficile de déterminer les méthodes les plus efficaces de restauration des dommages causés par l’eau pour les murs et les plafonds.

 

Catégorie 1 Les dommages causés par une conduite d’alimentation brisée ou qui fuit impliquent de l’eau propre. Ces incidents ne devraient nécessiter des réparations et un séchage de la plomberie que s’ils sont réglés dans les 24 heures suivant l’incident initial. Les propriétaires fonciers doivent garder à l’esprit que l’état de l’eau traitée se dégradera au fil du temps.

 

Particulièrement comme un cours de fuite derrière les murs ou entre les étages, et entre en contact avec les matériaux de construction. Il peut être nécessaire d’arracher et de remplacer les cloisons sèches, le plâtre ou la maçonnerie qui a absorbé l’eau contaminée. Cela dépend du niveau de contamination et de la durée du temps écoulé depuis le début des dommages.

 

L’eau provenant d’une fuite de toit, d’un refoulement d’égout ou d’une fuite de la douche peut commencer ou devenir rapidement contaminée par des risques biologiques. Il peut également être contaminé par des produits chimiques et des microbes. Les dégâts d’eau de catégorie 2 impliquant des eaux grises nécessitent une désinfection, tout comme les eaux noires de catégorie 3 provenant des inondations ou des refoulements d’égouts.

 

Quelle que soit la catégorie de dommages, l’augmentation de la ventilation est utile pour favoriser un séchage plus rapide. L’utilisation d’un déshumidificateur peut réduire le taux d’humidité intérieure relative et évacuer l’humidité des matériaux poreux.

 

Contaminants de fuite d’eau Perméat Matériaux poreux

 

Les cloisons sèches, le plâtre et la maçonnerie sont poreux et ont tendance à absorber l’humidité ainsi que tous les contaminants présents dans l’eau. La porosité de ces matériaux de construction rend difficile une désinfection complète. En cas de dégâts d’eau importants, les experts en nettoyage et restauration peuvent recommander de déchirer et de remplacer ces matériaux.

Si une résidence est sujette à des fuites d’eau ou à une humidité élevée, le propriétaire peut envisager de recourir à des traitements antifongiques. Ceux-ci seront appliqués aux matériaux de construction. Une autre option consiste à installer des matériaux résistants aux moisissures.

Au moment où les signes de dommages causés par l’eau deviennent apparents sur les plafonds ou les murs, il peut être trop tard. Il y a de bonnes chances que les dommages aient pénétré des matériaux de construction poreux. Les experts peuvent recommander les matériaux sûrs à nettoyer et à sécher et déterminer si des matériaux poreux ont été contaminés. Cela aidera à déterminer ce qui doit être déchiré et remplacé. United Water Restoration Group relie les propriétaires de tout le pays avec les principaux spécialistes locaux et régionaux de la restauration des dommages causés par l’eau pour les murs et les plafonds.

Découvrez par la suite : Comment reconnaître une infiltration d’eau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.