Dynamic Island, une idée de LG recyclée par Apple

Lors de la présentation de l’iPhone 14, nous avons remarqué une fonctionnalité, dénommée Dynamic Island. Disponible sur les iPhone 14 Pro et 14 Pro Max, elle offre quelque chose de nouveau qui est plutôt intrigant. On espérait la fin de l’encoche sur les smartphones d’Apple, mais la société californienne a une nouvelle fois créé la surprise en se démarquant du monde Android.

La plupart des constructeurs optent pour l’estampage pour des raisons esthétiques, mais le géant de Cupertino a choisi d’en faire une caractéristique unique. Cette nouvelle zone en haut de l’écran transforme les limitations physiques en avantages logiciels. Pour interagir avec les notifications et les activités. Une nouveauté qui n’est pas passée inaperçue et qui n’a pas été inventée par Apple.

Qu’est ce que Dynamic Island ?

Dynamic Island est la nouvelle encoche d’Apple pour l’iPhone 14 Pro et l’iPhone 14 Pro Max, et qui se présente sous différentes formes et tailles au lieu de ressembler à un espace mort sombre en haut de l’écran. Et vous pouvez même interagir avec.

Apple a conçu toute l’expérience logicielle pour que ce hack soit réellement utile et sans distraction. Vous pouvez le modifier pour afficher les appels entrants, les alertes, les notifications, l’authentification Face ID, la navigation détaillée, la lecture de musique, etc.

Appuyez longuement sur une zone pour accéder à diverses fonctionnalités ou lancer des applications. Considérez-le comme  un raccourci multitâche  qui cache toujours la caméra  TrueDepth orientée vers l’avant de l’iPhone et les capteurs qui permettent la reconnaissance faciale.

Une révolution signée LG, il y a …. 7 ans !

En fait, nous avons déjà vu cette fonctionnalité sur les smartphones Android. En 2015, LG a été l’un des premiers constructeurs à intégrer un deuxième écran au V10. Ce dernier a été utilisé pour afficher des informations exploitables. Notifications, barre de raccourcis, calendrier, gestion de la musique et plus encore. L’écran fonctionnait tout seul et pouvait même rester allumé tout le temps.

HTC a emboîté le pas à ses concurrents coréens en optant pour des écrans supplémentaires pour le HTC U Ultra. A l’époque, le concept d’un « second » écran était radicalement différent du Surface Duo et du concept d’aujourd’hui. L’objectif était de fournir de nouvelles façons d’interagir avec les smartphones, comme Apple le propose maintenant avec Dynamic Island.

Malheureusement pour LG (et HTC), la fonctionnalité, aussi révolutionnaire qu’elle se présentait lors de sa sortie, n’a pas vraiment eu d’impact. Il était perçu comme un gadget, mais il n’était pas intrusif et reposait fortement sur les directives du fabricant. LG et HTC étaient alors dépaysés, loin des ambitions de Samsung, Apple et de la firme chinoise. D’ailleurs, ce que le constructeur coréen a voulu mettre en avant, c’est le véritable écran. En ajoutant des raccourcis et des boutons, ce petit écran est devenu un peu trop prépondérant, et faisait parfois doublon avec l’écran principal, plus grand et donc plus facile à utiliser.

Au final, l’idée a été abandonnée, faute d’une implémentation ingénieuse et d’un succès auprès de la clientèle.

Apple veut faire pareil, mais autrement

Si l’idée de base est la même, là où Apple veut se différencier, c’est en essayant de l’intégrer. Il est hors de question d’utiliser un deuxième écran, mais on joue avec les découpes proposées par Apple sur l’iPhone 14 Pro. Quitte à avoir une encoche disgracieuse, autant l’utiliser.

Dynamic Island doit retenir l’attention et jouer un rôle central dans cette nouvelle génération de smartphones. Enfin, comme c’est souvent le cas du côté de Cupertino, on a préféré voir la concurrence Android essuyer les plâtres avant le lancement.

Après avoir suscité de nombreuses critiques, l’encoche « dynamique » repensée pourrait enfin être un élément phare sur iPhone et Android.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.